Architecture du Green Office® Châtenay

Une architecture bioclimatique

La conception bioclimatique de Green Office® Châtenay privilégie les sources naturelles de lumière. Un système de ventilation mécanique, des surfaces vitrées optimisées ainsi que des châssis de fenêtres en bois et aluminium offriront le meilleur compromis entre éclairage naturel et confort thermique, tout au long de l’année. Le bâtiment permet également la récupération des eaux de pluie pour l’arrosage des espaces verts et l’alimentation des sanitaires.

Green Office® Châtenay. Architectes : Brenac & Gonzalez. Crédits : Graphix Images

Un cadre de travail privilégié

A travers le choix des matériaux utilisés et l’organisation des espaces, le confort des occupants est au cœur de Green Office® Châtenay 

Panneaux rayonnants assurant le confort thermique et acoustique, ainsi que l’éclairage des bureaux,
  • Fenêtres ouvrantes de confort,
  • Appareils d’éclairage à basse luminance,
  • Brise-soleil extérieurs motorisés sur les façades...
  • Avec 3 m de hauteur sous plafond et une flexibilité de cloisonnement tous les 1,35 m, Green Office® Châtenay offre des volumes de travail très agréables et modulables.

Espaces paysagers

Un patio paysager en rez-de-jardin et des terrasses privatives situées au dernier étage offrent un espace d’échange agréable ouvert sur l’extérieur.

De nombreux équipements collectifs

  • 98 places de stationnement en sous-sol, dont 9 réservées aux véhicules électriques
  • Patio en rez-de-jardin
  • Vestiaires et douches en rez-de-chaussée
  • Terrasses privatives au dernier étage

« Par son implantation et son traitement paysager, ce Green Office® prolonge la tradition de « ville jardin » de Châtenay-Malabry. Son architecture veut traduire non seulement la technologie nécessaire pour obtenir des performances environnementales, mais aussi la fusion, le lien privilégié entre nature et architecture

La vêture d’aluminium plissé, abstraite, sensible à la variation de la lumière, renvoie aussi les reflets de la végétation voisine dont l’aspect varie au rythme des saisons. Un retrait de la façade nord met en valeur et souligne l’entrée principale de l’édifice. Enfin, l’attique est valorisé par la présence d’un grand cadre bordé d’une frise photovoltaïque. L’ensemble de ce dispositif offre une visibilité, une identité, un nouvel étendard à l’architecture durable. »