Empreinte écologique

L'empreinte écologique est un indicateur qui mesure la surface terrestre et marine dont l'homme a besoin pour produire les ressources qu’il utilise au quotidien, comme l’énergie et les biens immobiliers à bâtir, par exemple.

 

À quoi sert l'empreinte écologique ?

L'empreinte écologique sert principalement à connaître le poids réel de la pression exercée par l'activité humaine sur la nature. Cette mesure trouve son origine pendant la conférence de Rio en 1992 mais ne sera définie que deux ans plus tard. À l'heure actuelle, elle démontre que la planète ne peut répondre aux besoins humains de façon suffisante. Pour réduire l'empreinte écologique, il faut agir en changeant les habitudes de consommation des citoyens, mais aussi en favorisant les pratiques peu polluantes et peu énergivores des entreprises.

 

Comment est calculée l'empreinte écologique ?

L'empreinte écologique peut être comparée à la biocapacité pour vérifier s'il existe un équilibre. En pratique, il s'agit d'évaluer la superficie nécessaire à une population donnée pour assouvir sa consommation de ressources naturelles, et celle nécessaire pour absorber ses déchets.

L'empreinte écologique est ainsi calculée en hectares dont la productivité est égale à la productivité mondiale et est comparée à la superficie productive disponible sur la Terre.