Charges d'exploitation

Dans un immeuble, les charges d’exploitation correspondent aux dépenses engagées pour le fonctionnement global du bâtiment.

Quelles sont les différentes charges d’exploitation ?


Les charges d’exploitation regroupent toutes les dépenses liées à la consommation d’énergie (chauffage, éclairage, ventilation, etc.), à l’entretien de l’immeuble et à sa maintenance. Dans le cadre d’un immeuble locatif, ces charges sont le plus souvent assumées en partie par les locataires (on parle alors de charges locatives). En France, la liste des charges récupérables (charges d’exploitation ou charges locatives pouvant être récupérées par le propriétaire/bailleur) est fixée par décret.

Une autre définition


Dans un autre contexte, celui du BTP, les charges d’exploitation peuvent également définir l’ensemble des charges générées par le climat et par l’activité humaine sur un bâtiment. Elles englobent alors la pression du vent, le poids des individus, le poids du mobilier, le poids de la neige, les impulsions causées par le fonctionnement de machines, etc. En fonction des locaux, ces charges d’exploitation diffèrent. On estime par exemple à 150 kg/m² de charges d’exploitation à supporter pour un plancher de logement, contre 250 kg/m² pour un plancher de bureaux.