Qu’est-ce qu’un Green Office® ?

Production d’énergie renouvelable par un immeuble Green Office

Pour compenser leur consommation d’énergie, les immeubles Green Office® produisent leur propre énergie à partir de sources renouvelables. Énergie solaire, biomasse, géothermie… les meilleures sources sont identifiées selon la localisation et l’environnement de chaque projet Green Office®.

Green Office® Rueil est un immeuble en synergie avec son environnement. Crédits : Atelier Bilto Ortega

Des bâtiments producteurs d’énergie renouvelable

Bâtiments à énergie positive (BEPOS), les immeubles Green Office® ont la particularité de produire davantage d’énergie qu’ils n’en consomment pour leur fonctionnement. Une prouesse technique qui nécessite à la fois de réduire leurs besoins énergétiques, mais aussi de produire de l’énergie à partir de sources renouvelables.

Énergies renouvelables: énergies produites par différents processus naturels (rayonnement solaire, vent, bois, chute d'eau, géothermie, etc.). Contrairement aux énergies fossiles, les énergies renouvelables sont inépuisables et n’émettent pas de gaz à effet de serre.

Définition de l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Énergie (ADEME)


Selon la localisation et l’environnement du bâtiment, diverses sources d’énergie renouvelable peuvent être utilisées, seules ou de façon complémentaire.

  • Énergie solaire : des panneaux solaires thermiques ou photovoltaïques peuvent être installés sur la toiture ou autour de l’immeuble, intégrés directement à sa façade ou encore disposés sur des abris de parking. Par exemple, Green Office® Meudon est doté de 4 200 m² de panneaux photovoltaïques, dont la production est revendue au concessionnaire.
  • Biomasse : des matières organiques d'origine végétale, animale ou fongique sont utilisées comme source d'énergie par combustion. Par exemple, Green Office Meudon® est équipé d’une chaudière cogénération, qui produit simultanément chaleur et électricité, fonctionnant à l’huile de colza produite en région parisienne. Cette chaudière couvre 100 % des besoins en chaleur et 55 % des besoins électriques du bâtiment.
  • Géothermie : qu’elle soit sur sonde ou sur nappe phréatique, la géothermie permet de transformer la chaleur contenue dans le sol pour alimenter les immeubles en énergie. Par exemple, les études hydrauliques menées autour de Green Office® Rueil ont montré que la nappe présente disposait d’un débit suffisant pour couvrir les besoins énergétiques de l’immeuble.

Green Office® Meudon est doté de 4 200 m² de panneaux photovoltaïques. Crédits : Vincent Fillon

Compenser les consommations du bâtiment


Green Office® Rueil compense ses consommations par de la production énergétique renouvelable. Crédits : Atelier Bilto Ortega

Être à énergie positive, c’est compenser, à l’échelle d’une année, ses consommations énergétiques réglementaires par de la production d’énergie renouvelable.

Par exemple, au regard des consommations réglementaires de Green Office® Rueil, 2 100 m² de panneaux photovoltaïques seront installés en toiture. Ces panneaux permettront de produire environ 320 000 kWh, correspondant à l’ensemble des consommations d’énergie annuelles.

 

La preuve par les chiffres

Après sa 1ère année d’exploitation, Green Office® Meudon a confirmé son bilan énergétique positif.

  • Production d’énergie : 76,9 kWh/m²/an (contre 64 kWh/m²/an initialement prévus).
  • Consommations tous usages : 70,8 kWh/m²/an (contre 62 kWh/m²/an prévus).